vendredi 26 novembre 2010

Elémens de chymie-théorique de Macquer. 1753

MACQUER.  Elémens de chymie-théorique. 

Paris, Jean-Thomas Herissant, 1753.

300 €

In-8 (16,4x9,6 cm) de xxii pp., [1] ff., 355 pp., [13] ff.; 4 planches dépliantes.  reliure : Plein veau marbré de l'époque. Dos à cinq nerfs, orné et doré, portant la pièce de titre. Tranches rouges.  Coiffe de queue accidentée. Mors fendus sur quelques centimètres. Carton du premier plat abimé.

Macquer a joué un rôle très important dans le développement de la chimie industrielle en France. Il a été l'un des phlogisticiens les plus influents de son époque et il est mort (1784) sans changer son point de vue, malgré les révélations de Lavoisiert. Dans cet ouvrage il montre qu'il croyait que le feu était un élément et il a été l'un des derniers scientifiques d'importance à avoir soutenu la théorie des quatre éléments (la terre, l'air, l'eau et le feu).
Dans ses oeuvres ultérieures, il a tenté de transiger avec les résultats des travaux expérimentaux de Lavoisier et les théories de Stahl et de son école.

Les éléments de chimie théorique est l'un des traités les plus influents du milieu du XVIIIe siècle.

EXEMPLAIRE TRES FRAIS

références : Duveen [376].

Voir toutes les photos