jeudi 3 mars 2011

Kornmann, traité ésotérique sur les vierges. 1654

KORNMANN, Henri.  Sibylla Trig-Andriana seu de Virginitate, Virginum statu
[With]
Linea amoris sive Commentarius
[With]
De Annulo Triplici. 

Hague, Adriani Vlacq, 1654.

300 €

Trois ouvrages avec page de titre et pagination séparée, reliés en un volume In-12 (13,2x7,1 cm) de (24)-214-117-(3)-69-(3) pages. Il manque les pages 105 à 112 du deuxième livre (Linea armoris).  reliure : Plein veau granité brun de l'époque. Dos à quatre nerfs, orné et doré, portant le titre doré.  Rares sallissures. Dos terni, mors inférieur fendu en queue sur deux centimètres.

L'un des meilleurs ouvrage de Kornmann. A la fois érotiques, occultes et médicaux, ces livres eurent un succès immédiat.
Ils traitent de la magie et des superstitions entourant la virginité des femmes. Ainsi quand une vierge ramasse les premiers fruits d'un arbre, l'arbre est condamné.
Kornmann précise les parties du corps humain qui sont régies par le signe astrologique de la Vierge et le rôle des succubes et des incubes

références : Gay-Lemonnyer [III, 1114] - Caillet [II, 5829], Guaita [442], Thorndike [VII, 278/9].

Voir toutes les photos