mercredi 13 février 2013

Les réflexes sont un phénomène matériel et mécanique


BOHNI, Johannis.  Circulus anatomico-physiologicus seu oeconomia corporis animalis. 
Lipsiae, Thomam Fritsch, 1710.
600 €
Un volume in quarto (21,4x15,8 cm) d'un portrait frontispice-(6), 472, (16) pages.  reliure : Pleine basane brune de l'époque, dos à cinq nerfs orné et doré portant la pièce de titre.  Papier bruni. Accrocs aux coiffes.
 

Né à Leipsick en 1640, Jean Bohn, y fut nommé professeur d'anatomie en 1668.

"Bohn fut l'un des médecins les plus distingués du dix-septième siècle. Ses travaux embrassèrent toutes les branches des sciences médicales; mais c'est surtout aux ouvrages qu'ils composa sur la physiologie et la médecine légale, .., qu'il a dut la juste célébrité attachée à son nom".

Quatrième édition du "Circulus anatomico-physiologicus", -- "système complet de physiologie dans lequel l'auteur prend l'homme à la formation primitive de l'embryon, et suit les fonctions dans l'ordre naturel de leur développement. Partisans réservé de l'iatro-mécanisme, il admet comme avérée l'idée que le mouvement du coeur peut se comparer à celui d'une machine hydraulique; mais il blâme l'opinion de Borelli, que pendant la systole des ventricules, les oreilletes se contractent et se ferment complétement.... " (Dezeimeris).
"Bohn experimented on the decapited frog, declaring the reflex phenomena to be entirely material and mechanical, the general view of the time being that "vital spirits" were present in the nerve-fluid. Bohn showed that the nerves do not contain a "nerve juice". (Morton).
Bon exemplaire
références : Dezeimeris (I, 438), Garrison&Morton (1335, ed. 1686).