lundi 20 janvier 2014

Müller. De respiratione foetus. 1823.

Le fœtus respire-t-il dans le ventre de la mère ?

Müller. De respiratione foetus. 1823 


MÜLLER, Johannes [Mueller].  De respiratione foetus commentatio physiologica. In Academia Borussica Rhenana. Praemie Ornata. 
Leipzig, Carolum Cnoblochium, 1823.
600 €
Un volume in-8 (221x133 mm), xiv-259 (i.e.225)-(1) pages et une planche hors texte.  reliure : Broché, non coupé.  Cachets de bibliothèque. Rousseurs. Couverture supérieure détachée, manque le plat inférieur.
 


Édition originale.
Müller était un médecin, physiologiste, ichtyologiste et professeur d'anatomie comparée allemand.
Il fut un pionnier de l'utilisation des méthodes experimentales en médecine.
"En 1820, la Faculté de médecine de Bonn a posé pour son prix la question : Le fœtus respire-t-il dans le ventre de la mère ?
Müller s'inscrit au concours et a cherché à clarifier le problème au travers d'expériences sur des animaux vivants.
Il a été en mesure de démontrer que le foetus respire dans une expérience sur une brebis. En observervant le cordon ombilical, il a constaté que du sang rouge vif coule au fœtus par la veine ombilicale et que du sang noir repart du placenta dans l'artère ombilicale.
La respiration du fœtus est l'un des quelques problèmes que Müller a résolu par la vivisection sur les animaux à sang chaud" (DSB).

Rare.
références : DSB [IX, 569].