mardi 6 mai 2014

Zanoni - Célèbre roman ésotérique- 1858

Zanoni - Célèbre roman ésotérique- 1858

BULWER LYTTON, Sir Edward.  Zanoni - Célèbre roman ésotérique-. 

Paris, L.Hachette et Cie, 1858.

120 €

Un volume in-12 (178x111 mm), (4)-408 pages.  reliure : Demi basane rouge de l'époque.  Rousseurs. Reliure légèrement frottée.

Seconde édition en français.

Zanoni, l'un des textes les plus célèbres de la littérature ésotérique, est un roman initiatique ayant pour cadre le XVIIIème siècle. Il évoque l'histoire de deux Rose-Croix : Zanoni et Mejnour. Ce dernier initie Clarence Glyndon aux secrets de la Nature. La voie qu'il propose est aride, c'est celle de l'étude, elle nécessite l'ascèse. La voie que propose Zanoni est celle de l'amour, c'est vers ce chemin qu'il conduit Viola, pensant qu'en tant que femme, elle ne peut accéder à l'initiation que par la maternité. Si Mejnour reste insensible aux vaines agitations du monde, il n'en est pas de même pour Zanoni. Sa rencontre avec Viola le conduit à s'interroger sur l'intérêt de sacrifier l'amour pour l'Initiation. Le roman d'Edward Bulwer Lytton traduit parfaitement les conflits et les choix auxquels le néophyte se trouve confronté dans sa quête spirituelle, et l'angoisse du Maître devant le sacrifice que sa mission nécessite. Il dépeint magistralement les difficultés de l'âme face à l'accomplissement de son idéal.


On a souvent répété à tort que Bulwer-Lytton fut le Grand Maître de la S.R.I.A.(Societas Rosicrucina in Anglia), or en vérité il n'y a jamais joué aucun rôle. Cette société fut fondée plusieurs années après la publication de Zanoni, vers 1865-1866, par Robert Wentworth Little, un franc-maçon anglais. Il faut noter malgré tout qu'à son insu, Edward Bulwer Lytton fut nommé président d'honneur de la S.R.I.A., dès qu'il l'apprit, il refusa catégoriquement cette fonction.


En fait, notre auteur ne semble pas être lié directement aux mouvements qui, aux alentours de 1860, ont tenté de relancer le rosicruciannisme. Il appartient cependant à la mouvance occultiste qui précède cette période. Deux ans avant la publication de Zanoni, Edward Bulwer-Lytton est entré en contact avec celui qui est considéré comme le rénovateur de l'occultisme : Eliphas Lévi (1810-1875). Le biographe de ce dernier, Paul Chacornac, nous indique qu'Edward Bulwer-Lytton "sut apprécier le vaste savoir du Maître et devint son ami". En 1854, Eliphas Lévi est à Londres, et il semble que ce soit avec l'aide d'une des amies d'Edward Bulwer-Lytton qu'il se livre à l'évocation magique du fantôme d'Apollonius de Tyane. On remarquera que les éléments théurgiques que l'on trouve dans Zanoni ressemblent à ceux qui figurent dans Dogme et rituel de Haute Magie, le livre que le célèbre occultiste français publia en 1856.


Quoi qu'il en soit, on peut dire qu'avec Zanoni, nous avons affaire à un texte qui s'inscrit dans la mouvance occultiste rosicrucienne de la fin du XIXème siècle et qu'il s'agit, non seulement de l'un des romans initiatiques les plus importants, mais également d'une œuvre littéraire de grande qualité.

provenance : Baptiste Rumpf (ex-libris armorié).

Voir toutes les photos